Christian Disandro, dessins et aquarelles d'un maquisard ardéchois

Deux événements majeurs sont à l'origine de la création et de la multiplication des maquis en Ardèche :

- le débarquement allié en Afrique du Nord, le 8 novembre 1942, qui amène Hitler à faire occuper, dès le 11 novembre, la zone libre ;
- dans le cadre d'une politique collaborationniste avec l'Allemagne nazie, le gouvernement du maréchal Pétain instaure le Service du Travail Obligatoire (STO) en février 1943 : après une visite médicale, les jeunes gens des classes 39 (4e trimestre), 40, 41, 42, reconnus aptes, doivent partir travailler pour le troisième Reich. En 1944, le STO est étendu aux classes 39 dans sa totalité, 43, 44, 45 (1er semestre).

Un tiers des Ardéchois concernés par le STO sont réfractaires, et doivent se cacher par leurs propres moyens ou entrer dans des maquis-refuges ou d'action.

La présente exposition propose de découvrir les dessins et les aquarelles de Robert Jean Disandro, dit Christian, puis, à travers ses réalisations artistiques, sera abordée la vie de maquisards traqués et pourchassés.

La genèse de cette œuvre trouve son origine dans trois traits de caractère spécifiques à son auteur : l'ardeur patriotique du jeune homme de vingt ans ; le talent précoce du dessinateur et la passion exacerbée du passeur de mémoire.

Auteur(s) : Alain Martinot

Auteur(s) : Alain Martinot

Plan de l'expo

Crédits

Bibliographie