"Une rentrée scolaire et universitaire dans un climat frondeur"

Le climat dans lequel s’effectue la rentrée scolaire en octobre 1940 témoigne de ces refus de soumission qui gagnent toute une partie de la société française, notamment la jeunesse.

Alors que les autorités allemandes ont interdit toute manifestation à l’occasion de l’anniversaire de l’armistice de 1918, le 11 novembre 1940, des milliers de lycéens et d’étudiants lancent un véritable déf à l’occupant en manifestant sur les Champs-Élysées. L’intervention de la police militaire allemande entraînera plus d’une centaine d’arrestations et plusieurs blessés parmi les manifestants.

Plan de l'expo

Crédits

Partenaires