Stèle en hommage à J. Compain et L. Gaston du lieu-dit "les Grands Bois", Diors (Indre)

Légende :

Stèle en hommage aux maquisards James Compain et Lucas Gaston, fusillés par la Gestapo le 5 août 1944, lieu-dit "les Grands Bois", Diors (Indre)

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © ANACR Indre Droits réservés

Détails techniques :

Montage d'après photographies numériques en couleur.

Lieu : France - Centre - Indre - Diors

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Cette stèle, située au lieu-dit « Les Grands Bois » dans la commune de Diors, route départementale 925 en direction de Vouillon, fait l'objet d'une cérémonie annuelle, le premier dimanche d'août.


ANACR Indre.

Contexte historique

James, Octave Compain (1)
Né le 25 mai 1911 à Langé (Indre), exécuté sommairement le 5 août 1944 à Diors (Indre) ; FFI. Fils de Joseph Compain et d’Eugénie, Justine Thomas son épouse ; James Compain était soldat des Forces françaises de l’intérieur, il fut arrêté et interrogé au siège de la gestapo, rue de Mousseaux à Châteauroux (Indre), torturé puis transporté dans la forêt avec 3 autres FFI et fusillé par la gestapo, le 5 août 1944 vers 17 h au lieu-dit "le Grand Bois" de Diors, commune de Diors. « Mort pour la France ». (Initialement acte de décès d’un inconnu, 1 m 70, et reconnaissance du corps par son frère, le 23 mai 1946). Déclaration de décès de Paul Couet, gendarme à Châteauroux. Son nom figure sur une stèle érigée, sur le lieu du crime, en bordure de la D925 qui traverse la forêt, à quelques km de Diors, en direction de Vouillon. 

 

Gaston, Julien Lucas (2)
Né le 25 décembre 1919 à Reboursin (Indre), exécuté sommairement le 5 août 1944 à Diors (Indre) ; FFI. Fils de Henri, Jules Lucas, garde-champêtre, et de Marie-Julienne, Léonie Camail son épouse. Gaston Lucas était célibataire, domicilié à Frédille (Indre) ; soldat des Forces françaises de l’intérieur il rentrait d’une mission à Valençay avec d’autres maquisards basés à Sainte-Gemme (Indre) et furent arrêtés par la Gestapo ; Gaston Lucas fut interrogé et torturé au siège de la gestapo, rue de Mousseaux à Châteauroux (Indre), puis transporté dans la forêt avec 3 autres FFI et fusillé, par la gestapo, le 5 août 1944 vers 17 h au lieu-dit le grand bois de Diors, commune de Diors. « Mort pour la France » décision 612.814 du Ministère des Anciens Combattants. (Initialement acte de décès d’un inconnu, 1 m 67, et reconnaissance du corps par sa sœur le 23 mars 1946). Déclaration de décès de Paul Couet, gendarme à Châteauroux. Son nom figure sur une stèle érigée, sur le lieu du crime, en bordure de la D925 qui traverse la forêt, à quelques km de Diors, en direction de Vouillon.


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés - biographie de James Compain et de Gaston Lucas.

Sources :

(1) n° 7 du registre des décès de Diors. 
(2) n° 7 du registre des décès de Diors.