Stèle à la mémoire de Robert Bourdon, tombé le 12 juin 1944, Jeu-les-Bois (Indre)

Légende :

Stèle à la mémoire de Robert Bourdon, tombé le 12 juin 1944, Jeu-les-Bois (Indre)

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © ANACR Indre Droits réservés

Détails techniques :

Montage d'après photographies numériques en couleur.

Lieu : France - Centre - Indre - Jeu-les-Bois

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Le nom de Robert Bourdon est inscrit sur la stèle érigée à « Les Laboureaux » au carrefour des D12 et D74a ; une stèle a été érigée à son nom à l’endroit où il fut tué sur la D74. 


Contexte historique

Robert, Émile Bourdon

Né le 11 janvier 1922 à Neuvy-Saint-Sépulchre (Indre), mort en action le 12 juin 1944 à Jeu-les-Bois (Indre) ; résistant, membre AS. FFI.
Fils d’Albert, Étienne Bourdon et de Léontine Bataille. Robert Bourdon était célibataire, demeurant à Neuvy-Saint-Sépulchre. Membre des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), d’origine Armée secrète (AS), il fut tué le 12 juin 1944 vers 15 h, à une centaine de mètres de la D12, après avoir repoussé 3 attaques ennemies avec son fusil mitrailleur, lors de l’attaque par une colonne allemande conséquente du maquis installé aux Laboureaux, commune de Jeu-les-Bois.
Citation à l’ordre du Groupe Indre Est du 15 juin 1944. Acte de décès prononcé par le tribunal civil de Châteauroux (22 et 29 octobre 1945) transcrit le 23 novembre 1945. Reconnu « Mort pour la France ».


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés - biographie de Robert Bourdon

Sources :
n° 5 du registre des décès de Jeu-les-Bois. 
E. Dervillers et G. Langlois, Le 1er Bataillon du groupe Indre-Est des FFI, 1994.