Stèle en hommage à 3 FFI, Montierchaume (Indre)

Légende :

Stèle en hommage à Lucien Le Gallic, Pierre Pedard et Jules Chassignet, tombés sous les balles allemandes le 12 juin 1944, située à Montierchaume (Indre)

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © ANACR Indre Droits réservés

Détails techniques :

Montage d'après photographies numériques en couleur.

Lieu : France - Centre - Indre - Montierchaume

Ajouter au bloc-notes

Contexte historique

Jeu-les-Bois (Indre) - 12 juin 1944

Au début juin, le maquis FTPF de Jeu-les-Bois avait reçu des armes, lors d’un parachutage près de la ferme des Jodons de Georges Pirot*, chargé du maquis de Jeu-les-Bois. Après le 6 juin un cantonnement du maquis avait été installé aux Buttes à Jeu-les-Bois pour accueillir de nouveaux maquisards de Châteauroux et de La-Châtre, et certains furent installés dans une maison abandonnée aux Laboureaux ; quelques maquisards venaient de Dun-le-Poêlier.

Le 12 juin 1944 au matin, suite à une dénonciation, une colonne allemande conséquente attaqua le maquis aux Laboureaux ; le groupe des Buttes vint à l’aide et de violents combats eurent lieu pendant plusieurs heures, au carrefour des Laboureaux, sur la route de Jeu-les-Bois à Ardentes (D12) : une vingtaine de maquisards y furent tués ou faits prisonniers ; Mme Pédard de La-Châtre y perdit ses trois fils âgés de 18 ans, 24 ans et 29 ans ; nombre de ceux qui purent décrocher rejoignirent le maquis de Dampierre. Le 13 juin 1944 à 11h, le secrétaire de mairie, M Criuckert déclare les décès de 3 inconnus, paraissant âgés de 22 ans, 20 ans et 30 ans, morts le 12 juin à 15h aux buttes sur la commune de Jeu-les-Bois. 

 

La plaque cite les trois noms suivants :


LE GALLIC Lucien, Pierre, Francis

PÉDARD Pierre, André

CHASSIGNET Jules, Armand


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés.

Sources

Georgette Guéguen-Dreyfus, Résistance Indre et vallée du Cher, 1970.