Mediathèque



Rechercher un document





La presse manuscrite

Jeunesse berrichonne, juin 1944

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse manuscrite

Lou mestre d'escolo, février 1944

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse ronéotypée

Le Patriote de Dieppe et du pays de Bray, 1943

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse imprimée

Témoignage Chrétien, n°10 [avril 1944]

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse imprimée (artisanalement)

Valmy, n°1, janvier 1941

Ce premier numéro du journal Valmy est reproduit à 50 exemplaires sur une imprimerie d’enfant.

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse imprimée

Plomb de la page 2 du journal Défense de la France, n° 45 d'avril 1944

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

La presse imprimée

Page 2 du journal Défense de la France, n° 45 d'avril 1944

Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne

Le matériel d'impression

Dans une usine d’Aubervilliers travaillant pour les Allemands, une des machines d’imprimerie de Défense de la France, camouflée sous des caisses d’expédition, qu’on soulevait pour imprimer les journaux clandestins, et qu’on rabaissait à la moindre alerte. L'impression de Défense de la France s'effectue initialement sur la Rotaprint. Mais, dès le début de 1943, le mouvement acquiert des machines professionnelles. Grâce à l'imprimeur Jacques Grou-Radenez, il se procure une presse très puissante de la marque Teisch (photo).

© Archives nationales, fonds Défense de la France (don Jean-Marie Delabre) – droits réservés.

Le matériel d'impression

Au fond d’un lavoir, insonorisé par un revêtement de liège, une presse automatique tire 200 000 exemplaires d’un journal clandestin chaque semaine. Sur la photo, Pierre Martin.

© Archives nationales, fonds Défense de la France (don Jean-Marie Delabre) – droits réservés.

Le matériel d'impression

Jacqueline Borgel travaille à l'atelier de composition de Défense de la France, rue Jean-Dolent à Paris, printemps 1944.

© Archives nationales, fonds Défense de la France (don Jean-Marie Delabre) – droits réservés.