Mediathèque



Rechercher un document





Oraison

À l'entrée d'Oraison, une stèle en marbre a été érigée en hommage aux résistants arrêtés lors du piège dressé par les Allemands le 16 juillet 1944 - sur cette stèle, sous l'inscription « 1944 - Aux résistants arrêtés à Oraison le 16 juillet - fusillés le 18 à Signes (Var) », sont inscrits les noms des onze résistants parmi lesquels celui de Louis Martin-Bret

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Forcalquier

À Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), une place porte le nom de Louis Martin-Bret - sous son nom est inscrit : « Combattant volontaire de la Résistance, fusillé le 18 juillet 1944 »

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Volx (Alpes-de-Haute-Provence)

À Volx (Alpes-de-Haute-Provence), la place où est érigé le monument aux morts de la commune porte le nom de Louis Martin-Bret - sous son nom est inscrit « 1898 - 1944, résistant »

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Ginasservis (Var)

Dans le Var, la route départementale 23 qui va de Rians à Ginasservis porte les noms de deux résistants sur la section qui traverse le village - la partie située à l'entrée de l'agglomération se nomme Martin-Bret ; le nom de Georges Cisson a été donné à la partie qui rejoint la route de Vinon

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Timbre

Un timbre en son honneur a été émis par la Poste française, au sein d'un ensemble « Héros de la Résistance » de 23 timbres, mis en circulation de 1957 à 1961 par séries de cinq ; celle de 1959 comprend, aux côtés de Martin-Bret les cinq martyrs du lycée Buffon, Yvonne Le Roux, Gilbert Médéric-Védy et Gaston Moutardier

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Manosque

Sur le monument départemental érigé à Manosque « aux martyrs de la Résistance des Basses-Alpes », le nom de Marcel André est inscrit dans la longue liste des victimes de la répression classées par villes et villages à l'emplacement dédié aux résistants de Sigonce

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Oraison

À l'entrée du village d'Oraison, une stèle en marbre a été érigée en hommage aux résistants arrêtés lors du piège dressé par les Allemands le 16 juillet 1944 - sur cette stèle, sous l'inscription « 1944 - aux résistants arrêtés à Oraison le 16 juillet - fusillés le 18 à Signes (Var) » sont inscrits les noms des onze résistants, parmi lesquels celui de Marcel André

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Sigonce (Alpes-de-Haute-Provence)

Dans une salle de classe de l'école communale de Sigonce, une plaque rend hommage à Marcel André - sur cette plaque, à côté de son portrait en médaillon, est gravé « Souvenir à André Marcel, instituteur à Sigonce, fusillé par les Allemands à Signes - 18 juillet 1944 »

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Forcalquier

Dans la ville de Forcalquier, une avenue porte le nom de Marcel André, « Combattant volontaire de la Résistance, fusillé le 18 juillet 1944 »

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.

Seyne-les-Alpes (Alpes-de-Haute-Provence)

Le collège de Seyne-les-Alpes porte le nom de Marcel André - une plaque en marbre située dans le hall d'entrée du bâtiment porte l'inscription « À la mémoire de Marcel André, compagnon de Louis Martin-Bret, héros et martyr de la Libération nationale, fusillé à Signes par les Allemands le 18 juillet 1944 »

Cliché Pierre Ciantar - Tous droits réservés.