Archives Albert Fiť

voir tous les documents
de ce partenaire
dans la médiathèque

Albert Fié est né le 24 juin 1923. Engagé à 17 ans pour la durée de la guerre au titre d'une école de l'Armée de l’Air, il s'engage pour 4 ans dans l'armée d'armistice. Il est démobilisé en novembre 1942 lors de l’invasion de la zone libre. Rappelé par l'armée en janvier 1943, il ne se rend pas à la convocation et il entre dans la Résistance, dans le réseau Buckmaster le 1er janvier 1943 en tant que chargé de mission de 4e classe dans la compagnie Pons. Il devient le secrétaire de Paul Pons. En avril 1944, il est arrêté par la Milice et échappe de peu à la déportation. Il participe au combat du cimetière de Crest le 6 juin 1944 où il est blessé et aux différentes actions de la compagnie Pons. Il est blessé à nouveau au cours d'une mission de liaison le 21 août 1944.
Après la Libération, il réintègre l'Armée de l'air et participe à la campagne d'Allemagne et à l'occupation.

Il est démobilisé le 1er janvier 1946. Il a été le principal rédacteur de l'ouvrage, De la Résistance à la Libération, signé Paul Pons.

Après sa retraite à Crest, il exerce un mandat d’adjoint au maire. Il est président du comité de la statue de l'Insurgé, élevée en 1911 à la mémoire des insurgés contre le coup d'État de 1851, qui avait été enlevée en 1942 au titre de la récupération des métaux non ferreux ; il e été l’instigateur de la nouvelle sculpture et de sa remise en place, à Crest en 1991. Il est président de l'Amicale de la compagnie Pons et du Comité d'entente des anciens combattants. Il a participé à la conception et à la réalisation du monument de Saillans, du Mémorial d'Espenel et de nombreuses plaques commémoratives.

Doué d'un réel talent de dessinateur, peintre et caricaturiste, Albert Fié a, après la Libération, réalisé une série impressionnante de gouaches illustrant des scènes qu'il a vécues avec la compagnie Pons et croqué les figures de ses camarades de la Résistance.

Albert Fié, en tant que secrétaire du capitaine Paul Pons pendant la guerre, a également reçu en dépôt et conservé de nombreuses archives de la compagnie Pons, présentées pour certaines dans le Musée virtuel. Ces archives sont une source remarquable de renseignements sur les actions et la vie d'une compagnie pendant le printemps et l'été 1944.

(Légende du média : Portrait d’Albert Fié par René Prioul en 1944, © Collection Albert Fié, droits réservés).