Veuillez activer votre plugin flash player

L’esprit d’Eysses

Légende :

Témoignages de Jean Moulinard, Joseph Salamero, Joseph Sanguedocle et Aldo Jourdan extraitx du documentaire « Eysses, une prison dans la Résistance » (Amicale d'Eysses  / IFOREP).

Genre : Film

Type : Documentaire filmé

Producteur : Amicale d’Eysses / IFOREP

Source : © Association nationale pour la mémoire des résistants et patriotes emprisonnés à Eysses Droits réservés

Détails techniques :

Durée totale : 52 minutes.  Durée de l'extrait : 00 :00 : 33s. Emplacement de l'extrait : 00 :50 :27s.

Date document : 1987

Lieu : France - Nouvelle-Aquitaine (Aquitaine) - Lot-et-Garonne - Villeneuve-sur-Lot

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Le film retraçant l'histoire d'Eysses est décidé lors du 40ème congrès en 1985 pour donner un contenu plus historique aux ouvrages édités précédemment. Le film tourné à Villeneuve-sur-Lot et à Eysses en février 1986, sort en janvier 1987, sous le titre « Eysses, une prison dans la Résistance ». Il retrace en cinquante quatre minutes les victoires remportées dans la prison, le grand dessein : l'évasion du 19 février et son échec, ce qu'était l'esprit d'Eysses, fait de tolérance, de civisme, d'abnégation, tout en le replaçant bien dans le contexte. Dans cet extrait, quatre anciens d’Eysses définissent en quelques mots ce qu’est pour eux, l’esprit d’Eysses. Leurs témoignages sont recueillis par Anna Dupuis-Defendini.

Retranscription :
Jean Moulinard : « Je crois que c’est l’abstraction de l’égoïsme, plus d’égoïsme. »
Joseph Salamero : « C’était me conforter dans la solidarité vis-à-vis de mes camarades. »
Joseph Sanguedolce : « C’est cet esprit qui nous a permis de nous organiser dans le convoi qui nous menait à Dachau, ça nous a empêché de mourir. C’est cette solidarité dans les camps de concentration en Allemagne et les kommandos. »
Aldo Jourdan : « C’est à la fois très simple et c’est un monde, c'est-à-dire c’est le fait que devant les évènements, des gens tout simples peuvent se dépasser et affronter des évènements extraordinaires. »


Auteur : Fabrice Bourrée
Sources : Corinne Jaladieu, "Naissance d'une amicale", article non publié.

Contexte historique

La préface de Stéphane Fuchs à la première édition du livre sur l’histoire d’Eysses exprime bien le sens profond de cet esprit d’Eysses :

« Certains de ceux qui n’ont pas connu la vie derrière des barreaux pourront penser, en lisant ce livre, que, pour une prison, la vie quotidienne à la Centrale ne paraît pas avoir été bien pénible. Ils s’étonneront peut-être d’y trouver le récit de fêtes, de banquets, de séances instructives et récréatives. Ils seront plus surpris encore d’entendre souvent parler de victoires qui pourront leur sembler démenties par les faits.
Il est pourtant vrai que malgré ses échecs, malgré ses morts, l’histoire d’Eysses a été avant tout celle d’une grande victoire : celle que remportèrent sur eux-mêmes, des hommes d’origine, de formation et de croyance bien différentes et que le sort avait réunis derrière les mêmes murs. Victoires individuelles ou victoires collectives, les unes ne s’expliquent pas sans les autres.
Le grand élan de solidarité humaine et patriotique capable de surmonter les plus dures épreuves et de lutter jusqu’à la mort n’est pas né en un jour. C’est petit à petit qu’il s’est forgé dans le corps, dans l’esprit et surtout dans le cœur des détenus politiques d’Eysses.
Aussi paradoxal que cela puisse paraître, c’est dans une prison derrière des barreaux et des murs, sous la menace des fusils que ces hommes ont découvert, ensemble, le vrai sens profond, humain et vivant des mots « Liberté, Egalité, Fraternité », qui jusque-là, bien souvent, n’avaient été pour eux que des symboles lointains ornant le fronton des édifices publics.
Peut-on s’étonner que les emprisonnés d’Eysses aient rêvé et rêvent encore d’une France et d’un monde qui seraient à l’image du Collectif de la Centrale et où tous les hommes seraient « unis comme à Eysses ? »


Sources : Amicale des anciens d’Eysses, L’insurrection d’Eysses, 19/23 février 1944, une prison dans la Résistance, Paris, Editions sociales, 1962.