Stèle en mémoire de Jean Schultz, lieu-dit "le Chardon blanc", Vandoeuvres (Indre)

Légende :

Stèle en mémoire de Jean Schultz, mort au combat le 13 août 1944, située lieu-dit "le Chardon blanc", Vandoeuvres (Indre)

Genre : Image

Type : Stèle

Source : © ANACR Indre Droits réservés

Détails techniques :

Photographie numérique en couleur.

Date document : 1945

Lieu : France - Centre - Indre - Vendoeuvres

Ajouter au bloc-notes

Analyse média

Construite en 1945 grâce au Comité des anciens FFI de Vendoeuvres et la famille Schultz, cette stèle fait l'objet d'une cérémonie annuelle organisée par la municipalité et le Souvenir français de Vendoeuvres, le 15 août. Elle est située au lieu-dit "Chardon blanc", route de Châteauroux à Mézières-en-Brenne, sur la D 925, à gauche, en bordure du bois, à quelques kilomètres avant Vendoeuvres.


Auteur : Paulina Brault

Sources : Informations transmises par l'ANACR Indre.

Contexte historique

Jean Schultz

Né le 5 mai 1915 à Paris (XXe arr.) ; mort en action le 13 août 1944 à Neuillay-les-Bois (Indre) ; joaillier ; Lieutenant AS, FFI. Fils de Jean Schultz et de Marie-Thérèse Lamalle ; Jean Schultz fils était joaillier, marié à Jeanine Weill et domicilié à Buzançais (Indre) ; Lieutenant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI), d’origine Armée Secrète (AS), il fut tué le 13 août 1944 vers 20 heures, lors de l’attaque d’un convoi de soldats allemands en retraite au lieu-dit « le bois des mines de houilles de marle » commune de Neuillay-les-Bois ; déclaration de décès de Maurice Lefèvre, ami. Reconnu « Mort pour la France » (27 août 1945). Son nom est inscrit sur la stèle érigée au lieu-dit « Chardon Blanc » sur la D925, quelques km avant Vandoeuvres (Indre).


Auteur : Michel Gorand pour le Dictionnaire des fusillés - biographie de Jean Schultz.

Sources :
n° 8 du registre des décès de Neuillay-les-Bois.
ANACR Indre, Combats des maquisards été 1944 Indre, 2012.