LIVRE

Eric le Normand

Alsace, territoires de résistance. Les filières d’évasion et passeurs, 1939-1945

Alors que l’Alsace est annexée de fait par les nazis en 1940, germanisée puis nazifi ée, quel est le comportement de la population face à cette « agression quotidienne » ? De nombreuses personnes s’engagent dans les fi lières d’évasions ou bien s’improvisent passeur à l’occasion. En effet, les frontières de 1871 rétablies, la région devient un piège pour de nombreuses personnes, prisonniers de guerre évadés, opposants au nazisme, juifs ou bien résistants pourchassés. Or, pour franchir la frontière, il faut de l’aide. De multiples organisations clandestines vont ainsi naître spontanément mobilisant un élan de solidarité et de patriotisme dans tout le territoire annexé. Des hommes et des femmes, de tous âges, de toutes conditions et de toutes origines se mobilisent et participent à cette activité clandestine consistant à soustraire des hommes à l’effort de guerre du Reich. Cet acte de Résistance symbolise l’esprit de toute une population contre le nazisme. De par son ampleur et son développement dans l’Alsace annexée, l’aide à l’évasion va être le ciment d’une véritable opposition où de nombreux Alsaciens et Alsaciennes vont jouer un grand rôle. Aujourd’hui plus que jamais, il est temps de réhabiliter leur mémoire, leur action et leur engagement.



Du Belvédère Editions, 2016, 240 pages
 
/