Qui sommes-nous?

Maître d’ouvrage : Département AERI (Fondation de la Résistance)


L’AERI a été constituée en 1993 par quelques anciens résistants connus. Parmi eux, Lucie et Raymond Aubrac, Jean-Bernard Badaire, Jacques Delarue, Maurice Plantier, Jean Pierre-Bloch, Serge Ravanel, Hélène Viannay. Depuis le 1er janvier 2012, c’est au sein de la Fondation de la Résistance que le département AERI poursuit ses activités.
La Résistance représente une image forte. Elle doit demeurer un symbole et une référence qui servent d’exemple pour les générations à venir. Cette épopée a été marquée par le courage des individus et leur capacité à se battre en dépit des menaces qui pesaient sur eux. Les résistants ont lutté pour des valeurs telles que les droits de l’Homme et les libertés, la démocratie, l’indépendance nationale, le refus de tout régime autoritaire. Ils se sont engagés avec un sens poussé du devoir envers la société dans le refus de la fatalité et de la résignation.
L’AERI travaille à transmettre cette histoire ainsi que ces valeurs avec principalement :

La réalisation de cédéroms sur la Résistance dans les départements ou régions.
Cette campagne, en cours, part de l’idée que la Résistance est fondamentalement un phénomène de nature locale. L’opération a démarré dans près de quatre-vingt départements. Actuellement, 23 cédéroms (ou dévédéroms) ont été édités dans la collection nationale « Histoire en Mémoire, 1939-1945 » : Oise, Corse, Yonne, Calvados, Ardèche, Manche, Haute-Marne, Ile-de-France, Charente, Indre-et-Loire, Orne, Lozère, Haute-Savoie, Drôme-Vercors, Doubs, Cher, Landes, Haute-Garonne, Gard, Aube, Charente-Maritime, Lot-et-Garonne, Loire.

L’opération « Valeurs de la Résistance, valeurs des jeunes aujourd’hui » : dans les établissements scolaires, à partir de la découverte des valeurs qui ont suscité l’engagement des résistants et des risques qu’ils ont pris pour les défendre, les élèves sont amenés à prendre conscience de leurs propres valeurs et du rôle qu’ils peuvent jouer dans l’histoire aujourd’hui. L’un des objectifs est de susciter un engagement actif de la part d’élèves au cours de leur temps scolaire, de les motiver par un projet citoyen qu’ils choisissent en fonction de leurs propres valeurs et qu’ils mènent à terme.

Le Musée de la Résistance en ligne (1940-1945) présenté sur ce site.
L’ambition de ce projet de Musée virtuel, à travers son traitement multimédia (analyse médias, interactivité, traitement en 3D, base médias…), est avant tout de susciter chez l’internaute, notamment chez les jeunes, la curiosité et par la même l’esprit critique en confrontant, entre autres, différents types d’archives. L’idée étant également de montrer, à travers la mise en place d’outils pédagogiques, ce que sont les archives de la Résistance et en quoi consiste le travail historique.

Equipe de travail sur le Musée de la Résistance en ligne :
Directrice de la publication : Laurence Thibault
Gestion de projet : Paulina Brault et Fabrice Bourrée