Mediathque

La base média constitue « la collection virtuelle » du Musée de la Résistance en ligne. Elle réunit des documents de tous types appartenant à une multitude de fonds publics et privés.

Chaque document inventorié est accompagné de sa notice explicative.
Un moteur de recherche performant (recherche simple ou croisée) permet à l'utilisateur d'utiliser la base de données selon ses propres critères. 

ATTENTION : les documents (photographies, archives, films...) utilisés ont fait l'objet de conventions avec leurs détenteurs et ne peuvent être utilisés par une tierce personne sans leur accord. Les coordonnées des détenteurs des documents sont mentionnées sur chaque notice.

Rechercher un document





Tibor Weisz (Yves)

Juif hongrois, Tibor Weisz rejoint les FTP-MOI au sein du bataillon Liberté à Grenoble (Isère) puis du bataillon Carmagnole à Lyon. Il est fusillé le 27 mars 1944 au fort de la Duchère (Lyon).

© Muse de la Rsistance nationale, Champigny-sur-Marne  Droits réservés
Simon Fryd

Membre de l'Union de la Jeunesse Juive à Lyon, Simon Fryd intègre les FTP-MOI où il devient rapidement chef de groupe. Arrêté le 29 mai 1943,  il est guillotiné dans la cour de la prison Saint-Paul de Lyon le 4 décembre suivant. 

© Muse de la Rsistance nationale, Champigny-sur-Marne  Droits réservés
Sewek Michalak

Ancien volontaire des Brigades internationales, Sewek Michalak intègre le premier groupe de la 35e Brigade en formation. Dès février 1943, il est responsable technique interrégional de la 35e Brigade. Arrêté le 4 avril 1944, il est déporté à destination de Dachau le 3 juillet 1944 mais parvient à s'évader du train dans la nuit du 25 au 26 août 1944.

 

© Mmorial de la Shoah, Paris (France)  Droits réservés
Hlne Kro

Hélène Kro, membre du Deuxième détachement des FTP-MOI à Paris.

© Mmorial de la Shoah, Paris (France)  Droits réservés
Meyer List

Ancien volontaire des Brigades internationales, Meyer List rejoint l'OS-MOI à Paris à la fin de l'année 1941 puis devient membre du triangle de direction du Deuxième détachement FTP-MOI. En juin 1942, il prend la tête du détachement. Arrêté le 2 juillet 1943, condamné à mort, il est fusillé le 1er octobre 1943.

 

© Mmorial de la Shoah, Paris (France)  Droits réservés
Boruch (Boris) Lerner

Photographie anthropométrique de Boruch Lerner, Paris, 30 juin 1943

© Archives de la Prfecture de Police de Paris  Droits réservés
Boris Frenkel

Membre des Eclaireurs israélites de France, Boris Frenkel rejoint la Résistance au sein de la 35e Brigade FTP-MOI début 1943. Arrêté le 25 août 1943, incarcéré à la maison centrale d'Eysses, il est déporté à Dachau le 18 juin 1944. Il meurt à Gusen le 21 mars 1945.

© Ple Mmoire et Archives - Ville d'Agen  Droits réservés
Roland Tartakowsky

Carte d’Interné-Résistant n° 120123 délivrée à Roland Tartakowsky le 20 novembre 1964.

Combattant de la jeunesse juive, Roland Tartakowsky est l’un des responsables de l’Union de la jeunesse juive (UJJ). Il structure des groupes de jeunes et organise des actions de propagande.

© Archives dpartementales de la Seine-Saint-Denis  Droits réservés
Charles Feld

Militant communiste d’origine juive polonaise, Charles Feld crée à Lyon en zone Sud le journal clandestin Fraternité du Mouvement national contre le racisme.

© Mmorial de la Shoah, Paris (France)  Droits réservés
Mordka (Maurice) Feferman alias Louis
© Archives de la Prfecture de Police de Paris  Droits réservés