"Les Bataillons de la Mort"

En août 1940, plusieurs groupes de résistants récemment constitués en région parisienne se regroupent autour du dentiste Albert Dubois et donnent naissance aux  Bataillons de la Mort. Le ralliement de Maurice Petit, imprimeur, permet l'édition d'un journal, Quatorze juillet, devenu Le Coq enchaîné.

Plan de l'expo

Crédits

Partenaires