"L'Armée des volontaires"

Le mouvement Armée des Volontaires (AV) naît à la fin de l'été 1940 de contacts informels pris à Paris et en Région parisienne par le commandant René Lhopital, ingénieur civil des Mines et ancien aide de camp du maréchal Foch. Présidée par Lhopital, la première réunion clandestine de l'organisation naissante a lieu le 13 octobre 1940, au 6 rue des Ciseaux dans le VIe arrondissement parisien. Y participent notamment Charles Domergue et André Donnay. D'abord localisé dans le VIe arrondissement autour de Lhopital, Domergue et Donnay, ainsi que de Lamboley, Raulhac et Trannant, du chanoine Lancrenon, Gaillard, et d'un certain nombre d'imprimeurs du Quartier latin, le mouvement s'étend dès l'automne 1940 vers les Halles et dans les VIIe, XIIe et XIIIe arrondissements. À cette époque, les fondateurs de l'AV sont de sentiment maréchaliste et veulent surtout agir contre l'occupant allemand.

Plan de l'expo

Crédits

Partenaires