"La découverte du charnier"

Le charnier de Signes, comportant deux fosses correspondant aux deux vagues d’exécutions du 18 juillet et du 12 août 1944, est découvert au mois de septembre 1944. Cette découverte, rendue possible, en particulier, grâce au récit d’un jeune bûcheron de Cuges qui a assisté aux exécutions du 18 juillet, révèle la brutalité de ces dernières : certains ont été enterrés vivants et de la chaux vive a été jetée sur les corps les rendant parfois méconnaissables.

Auteur(s) : Laetitia Vion

Plan de l'expo

Crédits

Bibliographie